CHAUDIÈRES BIOMASSE BOIS / PELLETS

CHAUDIÈRES BIOMASSE BOIS / GRANULÉS – ATVR ÉNERGIE

POSEMISE EN SERVICEMAINTENANCESAV

ZONES D’INTERVENTION ATVR ÉNERGIE

  • MONTAUBAN ET COMMUNES DU TARN-ET-GARONNE (82)
  • TOULOUSE ET COMMUNES DE LA HAUTE-GARONNE (31)
  • CAHORS ET COMMUNES DU LOT (46)

Caractéristiques et fonctionnement de la chaudière biomasse

La chaudière biomasse fonctionne comme un appareil de chauffage par combustion classique, au fioul ou au gaz, excepté qu’elle utilise le bois comme combustible sous forme de bûches bois ou de granulés (appelés aussi pellets). La distribution de la chaleur que la chaudière biomasse produit est basée sur une installation hydraulique, qui répand une chaleur confortable dans les pièces via un circuit de chauffage central. Contrairement au poêle à bois, plutôt utilisé comme solution de chauffage d’appoint, la chaudière biomasse peut chauffer l’ensemble d’un logement, et même fournir de l’eau chaude sanitaire. Très performante, cette chaudière biomasse se décline selon deux modes de chargement du combustible bois :

  1. Un système d’alimentation automatique : nécessite d’ajouter un silo pour le stockage du combustible bois.
  2. Un système d’alimentation manuelle : le combustible est chargé par l’utilisateur, de manière régulière.

Avantages de la chaudière biomasse :

  1. Le bois utilisé pour alimenter la chaudière biomasse s’avère être le combustible le moins onéreux. Disponible sous plusieurs formes telles que bûches, copeaux, pellets ou granulés, il reste une ressource naturelle quasi inépuisable et renouvelable.
  2. Son rendement est appréciable puisqu’il se situe entre 75% et 85%.
  3. Son fonctionnement produit un faible taux d’émission de CO2.
  4. La chaudière biomasse est compatible avec le circuit de chauffage central.
  5. Confort du chauffage centralisé dans toute l’habitation.

Les aides financières applicables

Des aides financières ou subventions peuvent vous être accordées pour l’installation d’une chaudière biomasse : les programmes d’amélioration de l’habitat de l’Agence nationale de l’Habitation (l’ANAH), le crédit d’impôt pour les chaudières à bois, la Prime Énergie, la réduction de la TVA et l’Éco-Prêt à taux zéro. En outre, ces aides peuvent parfois être cumulées et il existe un grand nombre de primes locales visant à encourager les travaux énergétiques.

Toutefois, certains critères doivent être respectés pour être éligible à ces différentes aides financières tels que :

  • Le rendement énergétique de la chaudière biomasse doit être égal ou supérieur à 70%.
  • Son indice de performance environnemental doit s’avérer égal ou inférieur à 2.
  • La concentration de monoxyde de carbone doit être égale ou inférieure au taux de 0,3%.
  • Vous devez être domicilié fiscalement en France.
  • Votre chaudière doit être installée par un artisan titulaire d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour l’obtention du crédit d’impôt de transition énergétique, des critères supplémentaires doivent être remplis :

  • Vous devez être propriétaire occupant du logement > votre résidence principale.
  • Être locataire occupant, ou encore occupant à titre gratuit (avec dispositions préétablies avec le bailleur).